Idée fausse sur les vins bio : les vignerons sont des paresseux, ils laissent l’herbe pousser

On entend dire :  » En bio, les vignerons sont paresseux, ils laissent l’herbe pousser… » Mais c’est exprès !

C’est justement pour ne pas utiliser de produit phytosanitaire. Car dans l’herbe se cachent les insectes auxilliaires qui vont s’attaquer aux ravageurs. Dans les vergers bios (comme les Côteaux Nantais) c’est pareil, on laisse l’herbe haute jusqu’en juin. Dans les serres maraîchères (comme à Chailly en Bière) qui pratiquent la lutte intégrée, pareillement on laisse les feuilles des plants de tomates au sol afin de limiter les populations de pucerons.

En agriculture conventionnelle, on désherbe avec des produits chimiques, ce qui tue les sols à petit feu. Les ravages du tout chimique dans les sols ont mis une dizaine d’années à se révéler au plus grand nombre… c’est pourquoi aujourd’hui un sérieux retour en arrière s’amorce.