De la légèreté des vins naturels et de nos pieds

Confidences - On ne prête jamais assez attention à nos pieds, qui nous portent sans relâche.

Les pieds après une dégustation repartent lourds ou aériens.

Aériens… surtout après goûté un champagne rosé, rosé flashy, de Jacquesson… et un vin sans soufre de Pierre Overnoy, Arbois Pupillin 2006, le pape jurassien du vin naturel, qui travaille sans SO2 ajouté ni dans la vigne, ni au moment de vinifier ni à la mise en bouteille, sans levurage, sans collage sans filtration et qui aujourd’hui a passé la main et fait du pain.