Le camembert bio ne consomme pas assez de lait cru

Camembert bio - Pour être vendu sous bannière bio un camembert doit être fabriqué à partir de lait bio (peu importe que celui-ci soit cru, pasteurisé, microfiltré, thermisé). Par ailleurs, la presure et les micro organismes ne doivent pas être OGM. Très bien. L’assurance reste environnementale. Mais en bouche ? Comparer un camembert au lait bio microfiltré… à un camembert de Normandie au lait cru affiné comme il faut, et alors… vous vous demanderez : pourquoi le cahier des charges de l’agriculture biologique n’est pas plus exigeant concernant le goût des produits ?

Il vous sera répondu que là n’est pas l’enjeu du signe officiel de qualité AB qui ne se soucie pas du goût des aliments mais des conditions environnementales de leur production. Ce qui n’est pas gênant pour des produits bruts qui ressortent meilleurs, le devient en revanche pour des aliments transformés. Et c’est ce qui pèse sur les produits bio… ils ne sont pas forcément bons – et parfois même désastreux. Pour le camembert, rien ne vaut l’AOC, dont le dernier décret (septembre 2008) vient de conforter le lait cru, une usine à saveurs grâce à la flore microbienne préservé par l’absence de chauffe. Le top devrait être le camembert bio au lait cru pour les chanceux qui peuvent le dénicher, car il est plutôt une rareté par les temps qui courent.