Les vins au féminin ravissent les êtres humains

Dégustation Lavinia au féminin 13/11/2008 – Il fait chaud au 3 bd de la Madeleine à Paris dans l’enceinte du temple du vin parisien, très chaud. En descendant les marches, cela empire. Une foule humaine s’agglutine autour de tables derrière lesquelles officient des femmes, vigneronnes. 19 tables pour 19 domaines invités à cette soirée dégustation-vente.
Chapeau bas pour la grande classe du trio suivant :

CATHERINE Breton (photo gauche)… et Pierre Breton : Vouvray sec 2007 (12,00 €)
COLETTE Faller (photo centre)… Gewurtraminer domaine Weimbach Cuvée Théo 2007 (33,50 €)
VERONIQUE Cochran (photo droite)… et John : Côtes de Bourg Château Falfas 2004 Sires de Riveaux (15 €)

Vin au féminin ? Comme le confesse Véronique Cochran : « Un vin se fait à deux, dans le respect de l’autre, quand les avis sont trop divergents, l’oenologue est le tiers qui permet d’avancer, trois est un bon chiffre pour le couple et son vin ! » Les temps changent, ce soir là les époux sont restés à la maison, les femmes vendent mieux ces temps ci on dirait…