Sortie du film de Jean-Paul Jaud Nos enfants nous accuseront, percutant !

Documentaire - Nos enfants nous accuseront raconte l’histoire d’un village du Gard, Barjac, aux pieds des Cévennes, dont le maire a décidé de ne faire manger aux enfants, à la cantine de l’école, que des aliments bio. Et c’est toute une aventure que Jean-Paul Jaud, le réalisateur nous livre là avec pudeur, émotion et finesse. Peu à peu le voile se lève sur la vie dans la campagne agricole : les drames que vivent les familles d’agriculteurs avec des cancers partout autour d’eux, leucémies des enfants, malformations des nouveaux nés… le casque de cosmonaute que doit revêtir le paysan pour aller traiter son champ, qui saigne du nez pendant trois jours ensuite et sa production qu’il ne mange surtout pas ! Nos enfants nous accuseront… il faut ajouter, ceux qui survivront.
Au fur et à mesure il apparait de plus en plus évident que les pesticides disséminent la mort. La comparaison des sols des vignes parle d’elle même : en conventionnel un sol mort compacté ; en bio un sol vivant, granuleux qu’on a envie de toucher. Mais ce serait désespérant s’il n’y avait une cantine bio quelque part d’un petit village de la France d’en bas pour faire changer le monde. L’éveil des consciences se répand comme le lever du soleil. La photographie est belle, la musique magnifique de Gabriel Yared, le propos élairant. Souhaitons à ce documentaire la plus large diffusion possible.
A lire aussi dans LanouvelleRépublique.