Un monde sans pesticides en toute fraternité

Avant première (photo Nature&Progrès)Au cinéma les 7 Pernassiens, toute l’équipe du film documentaire de Jean-Paul Jaud (112 mn)produit par Béatrice Jaud, Nos enfants nous accuseront, était réunie mardi 4 novembre lors de la projection en avant première. Les acteurs principaux, le maire, l’institutrice de Barjac, les soutiens, le directeur général de Biocoop, du WWF, et les divers sponsors, cela en faisait du monde à remercier. Tourner un documentaire pendant un an tisse beaucoup de liens d’amitié. Et c’était cela qui se sentait, l’amitié forte, la solidarité humaine pour défendre des idées, faire changer le monde en oubliant sa calculette et en laissant agir sa conscience… Au final l’urgence qui s’impose c’est : Manger bio, mettre plus cher dans son alimentation, acheter moins de viande, mais protéger ses enfants, plus fragiles et tous contaminés par l’environnement et les produits de l’industrie agro-alimentaire « Rien n’est trop sain ni trop bon pour nos enfants ! », comme le dit le maire de Barjac, alors qu’en France il demeure 90 % de terres cultivées et traitées.