Vins berrichons et gratin de pommes de terre à 15

La vivacité du sauvignon mène la danse dans ces six vins blancs du Berry. photo Jeudivins.
Jeudivins – Séance du jeudi 22 octobre 2009 – Depuis sa tendre enfance, Patrick C. a foulé la terre berrichonne, sans se douter qu’un soir… il allait se retrouver à exposer devant des camarades oenophiles les caractères singuliers des vins du Berry. Sols argileux, calcaire, terres à silex, marnes kiméridgiennes recouvertes de graves en surface… les sols, Patrick en parle en connaisseur.
Après la sixième bouteille dégustée, l’assemblée composée de Claudine, Carole, Patrick, Pierre, Guillaume, Alain, Marie-Hélène, Stéphane, Virginie, Pascale, Philippe, Gérard, Stéphanie, Kaveh et Marise a fini par noter des caractères communs aux blancs des AOC Quincy, Valencay, Sancerre, Pouilly Fumé, Reuilly, Menetou-Salon…
Et alors… en synthèse : l‘acidité ressort sous tous les angles : citron jaune, citron vert, acidité qui peut donner une sensation d’amertume. Des arômes d’agrumes, de pierre à fusil, de fleurs blanches, de fruits blancs – la poire revient souvent. Heureusement le millésime 2007 – bien meilleur – étaient majoritairement de sortie – 2008 ne vaut pas pipette, avec un côté dilué, un manque de maturité des raisins, pointé par Pierre. Des vins vifs, fruités, de caractère simple, assez courts en bouche. Et des prix, variant de 6 à 15 €, un peu trop élevés de manière générale

6 vins blancs et 3 vins rouges achetés au domaine et chez un caviste local.

  • Valençay 2007 le claux Delorme domaine Minchin (entre 6 et 10 €) (AOC depuis 2004) : une acidité fraiche et désaltérante.
  • Reuilly 2007 Jean-Michel Sorbe 7,30 € citron vert qui peut faire retrousser les lippes sensibles.
  • Quincy 2007 Les Berry Curriens 11,45 € (une jeune équipe de passionnés coachée par Jean-Michel Sorbe) : un côté naturel de vins de raisins sans acidité piquante.
  • Mennetou-Salon 2008 La Tour Saint Martin domaine Minchin 9,50 € : plus de complexité dans ce vin qui fait bien jaser (rose, beurre, miel, fruits blancs, poires cuites…).
  • Pouilly-Fumé 2007 André Dezat & fils 10,40 € : beaucoup d’amateurs pour son côté fumé, ample et généreux, ses arômes de fruits cuits.
  • Sancerre 2007 domaine Vacheron, 15 € : un nez moyennement intense, une attaque ronde, une impression de délicatesse pour ce vin en biodynamie.

Extra, cette familiale recette berrichonne de gratin de pommes de terre de Patrick. photo Jeudivins.

Et nos rouges servis sans chichi avec des plats de bonheur :

Rafraichissants, le saumon entouré de racines de lotus et le beignet de pommes de terre mélée au cabillaud épicé concoctés par Sakiko. photo Jeudivins.

Festif, le rôti de magret de canard trônant au milieu des échalotes de Virginie. photo Jeudivins

Revue finale des huit bouteilles du Berry. photo Jeudivins.
Précédentes séances de Jeudivins à lire aussi sur Vin&Chère :
Rendez-vous pour une prochaine séance de Jeudivins le 26 novembre : Viva Italia ! par Alain.