La bataille du vin et de l’amour par Alice Feiring, adepte des vins naturels français

Vidéo interview sur le vif – Le goût d’Alice Feiring n’est pas celui de Robert Parker. Voici deux Américains antagonistes. Alice aime les vins du « Vieux Continent », les Beaujolais issus du gamay, les vins de Loire, la subtilité, la poésie, l’authentique, le monde sensible, l’acidité. Elle aime la France et ses vins enracinés, différents, non reproductibles. Elle a découvert en 2001 et adopté les vins naturels sans sulfites, sans additifs… qui laissent parler les raisins et leur terroir. Elle les défend avec amour. Robert affectionne la puissance, le fruit débordant, le gras, la richesse alcoolique, la concentration, comme en France les Châteauneuf du pape.
Et alors ?
Ce différend de goût n’aurait eu aucune importance si le style de Robert Parker, n’était pas devenu en quelques années pour le monde viticole le modèle d’inspiration absolu, écrasant tous les autres. Au moyen de nouveaux procédés (osmose inverse, micro-oxygénation, copeaux, ajouts de tanin de châtaigne, de levure génétiquement modifiée, d’enzymes, d’acide tartrique, …), ce style de vin noté 93/100 dans le guide de Parker s’est dupliqué et se fabrique partout dans le monde.
Comme Alice doute, qu’au train où vont les choses, elle pourra continuer à trouver les vins authentiques qu’elle aime, et qu’elle n’a pour elle que sa plume – mais quelle plume – la journaliste a écrit un livre. Sorti aux Etats-Unis en 2008, il vient d’être publié en français.
A l’occasion de la sortie de Bataille du vin et de l’amour Comment j’ai sauvé le monde de la parkerisation, Vin&Chère et WineTerroirs ont rencontré Alice Feiring, pour lui poser une question. Une seule : « Alice que feriez vous si vous aviez l’influence de Robert Parker ? » Sa réponse en image…

« Cela ne m’intéresse pas d’avoir ce genre d’influence et d’avoir des gens accrochés à mes moindres paroles… Mais imaginons… si j’avais l’influence de Robert Parker… j’abolirais le système de points de notation des vins ; j’enseignerais partout dans les écoles de vin les méthodes naturelles pour permettre d’avoir plus de choix dans les vins ; je ferais la promotion des vins naturels et des méthodes pour que ce soit encouragé et non pas craint comme c’est le cas maintenant... » Alice Feiring à Paris le 18/2/2010.

La bataille du vin et de l’amour Alice Feiring paru chez Jean-Paul Rocher : ce livre traduit merveilleusement par Arnaud Pouillot est une perle. Précipitez vous, les 1 500 exemplaires du premier tirage vont vite être épuisés.

La journaliste américaine Alice Feiring écrit notamment dans le New York Times, le Wall Street Journal Magazine. Suivez son fil sur son blog (en anglais) : www.alicefeiring.com

Voir aussi le très complet billet de William Chan Tat Chuen sur le livre d’Alice Feiring sur son blog.

Voir encore toutes les publications de l’éditeur Jean-Paul Rocher, l’un des précurseurs des vins naturels en France : www.jprocher-editeur.com qui a programmé la sortie en avril prochain d’un guide sur les vins en biodynamie… Enfin.