Le Canard enchainé nous parle de l’état repoussant de certains abattoirs français

Confit de canard – Le Canard Enchainé du mercredi 17/2/2010 reprend les termes du dernier rapport de l’office alimentaire et vétérinaire européen (OAV) commandé par la Commission européenne après que la France ait été mise en cause sur le sujet en 2006. En 2009, « Sur les sept abattoirs inspectés, trois étaient dans un état calamiteux« , écrit l’hebdomadaire bien renseigné avec quelques extraits choisis à faire devenir végétarien tout un régiment de carnivores.
L’ironie de l’affaire veut que les abattoirs se retournent à présent contre les éleveurs, en leur demandant de mettre la main à la poche lorsque les bêtes fournies sont dans un sale état. Une grille de saleté a été définie entre « propre, peu sale, sale ou très sale » avec un tarif correspond. Le produit de cette pénalité sera répartie entre les abattoirs et « la mise en place d’action pédagogique visant à améliorer la propreté des gros bovins… »