Le goût de fumé des saumons et saucisses ne serait pas inoffensif selon le « Canard »

Confit de Canard – Le Canard Enchainé du 10/3/2010 « Fume, c’est de l’arôme ! ».  Huit arômes de fumée sur  onze employés par l’industrie agro-alimentaire   » présenteraient des problèmes de sécurité »,  selon l’autorité européenne de sécurité des aliments (Efssa) mais pourtant ils sont autorisés pas Bruxelles ainsi que 357 autres ingrédients chimiques.

Parmi les produits ainsi fumés à la sauvage  :

  • saumons fumés
  • saucisses de Francfort, de Morteau
  • soupes de poissons
  • viandes cuisinées
  • biscuits apéritifs
  • fromages

En effet s’il n’est pas inscrit « fumage traditionnel » ou « fumé au bois de hêtre ou d’aulne » ou « fumage à l’ancienne » sur le paquet de saumon il existe de fortes chances que le poisson ait été trempé dans un liquide aromatisé qui donne le goût de fumé et augmente le poids rapidement.   Alors que selon la manière artisanale un maître fumeur adapte le temps  du fumage en fonction de l’épaisseur du filet et du taux de matières grasses soit plusieurs jours.   Mais le temps… c’ est de l’argent.