Les champenois arrosent leurs vignes pour les protéger du gel de printemps en cas d’alerte comme en 2003

Info inédite – En appelant quelques instituts techniques pour une enquête sur le réchauffement climatique dans les vignes, j’ai appris que les Champenois arrosaient leurs vignes pour éviter le gel. « L’eau se transforme en gel,  le gel enrobe les pousses, qui ne cassent pas et ne gèlent pas non car l’eau avec la glace reste  à O ° C à condition d’arroser tout le temps,  soit une consommation de  5 mm par heure« , explique un ingénieur agronome. La plus grosse gelée connue en  Champagne remonte à 2003. Elle a provoqué 45 % de pertes. Habituellement sur les 35 000 hectares de l’appellation, 1 000 hectares situés dans l ‘Aube et l’Aine doivent chaque année être protégés du gel.  Quand on passe  dans les vignes champenoises au moment d’une alerte, on peut voir certains chauffer leurs vignes au moyen de chaufferettes et d ‘autres les arroser… et ainsi adopter l’eau ou le feu en guise de protection contre le gel.