Les feuilles de vigne rouge et les plantes médicinales menacées d’illégalité par un projet de directive qui suscite un mouvement citoyen auquel ce blog s’associe

Déjà 52 591 signatures le 17 mars 2011... pour cette campagne menée par l'association Alliance for natural Health international, ANH.

Solidarité  - Les feuilles de vigne rouge et toutes les plantes médicinales découvertes par l’Humanité soignent les êtres  vivants depuis des millénaires, mais devraient respecter,  très prochainement si la directive européenne (dite HMPD) est adoptée en l’état, une nouvelle procédure d’agrément, calquée sur celle qui est appliquée aux molécules chimiques,  sous peine de devenir illégales ? Les hommes sont ils devenus complètement fous  ou faut il regarder à qui profite le crime.
Cette actualité survient justement alors que chauffent sur Arte les images du film documentaire de Marie-Monique Robin Poison au quotidien, qui démontre de manière radicale, le mode de fonctionnement laxiste et irresponsable des agences de sécurité sanitaires comme l’EFSA en Europe à l’égard de l’industrie chimique.

« Voici le texte de la pétition à l’attention des députées et députés européens

Concerne : Directive sur les plantes médicinales traditionnelles

Madame, Monsieur,

Venant d’apprendre avec stupeur le projet Européen concernant l’interdiction des plantes médicinales, je m’insurge quant à cette violation primaire aux droits humains.

De nombreuses personnes se sont toujours soignées par les plantes et ont constaté leur grande efficacité.

Doit-on devenir des cobayes des lobbys pharmaceutiques sans alternative, sachant que les médicaments qui soignent un problème spécifique peuvent avoir des effets secondaires catastrophiques à d’autres niveaux ?

J’estime qu’on ne peut pas annuler un savoir ancestral de médecine par les plantes pour le seul profit de multinationales pharmaceutiques.

L’heure est très grave et je vous prie de prendre en compte ce cri d’alarme avant que de sérieux problèmes n’émergent.

Il convient d’apporter en urgence des amendements à cette directive afin qu’elle prenne davantage en compte les préparations à base de plantes non-Européennes.

Je vous prie instamment d’exercer les pressions nécessaires au Parlement européen ainsi que sur la Direction générale de la santé et des consommateurs (DG SANCO) afin de présenter de tels amendements.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations ».

Pour signer la pétition : allez voir ici…

Un lien utile : http://www.anh-europe.org/files/100824_ANH-Briefing_Paper_THMPD_final.pdf