Se soigner à l’oeuf mayonnaise le meilleur de Paris chez Flottes dans le 1er arrondissement, plutôt Yin ou plutôt Yang ?

Ricochets d’humeur   – Alors William… est il Yin ou Yang l’oeuf mayonnaise ? Je  vous explique. Ce matin je tilte sur une information parue dans le blog de William Chan Tat Chuen, Positive eating, Positive living. Dans son billet, il nous rappelle que  Claude Lebey, critique gastronomique, a créé l’Association de sauvegarde de l’oeuf mayonnaise, l’ASOM pour défendre l’œuf mayonnaise et que chaque année, il décerne le prix du meilleur œuf mayonnaise sur Paris.

« Cette année, c’est la brasserie Flottes, 2 rue Cambon dans le 1er arrondissement qui remporte ce prix couru. Sa recette répond aux 4 critères essentiels à un œuf mayonnaise : présentation appétissante, portion généreuse (on sert 3 demi-œufs de calibre A), mayonnaise fluide moutardée, macédoine composée de légumes croquants, sans trop de pommes de terre ! ». Son billet intégral se lit par ici…

Je vous propose d’écouter dans cette video filmée l’année dernière, cet auteur chinois né à Madagascar parler de gastronomie chinoise, et de son dernier livre A la table du rêve dans le pavillon rouge, paru chez Jean-Paul Roger éditeur où il évoque la diétothérapie, l’art de se soigner par les aliments.  « La médecine et les aliments proviennent de la même source » dit le proverbe. La médecine pratiquée en Chine  depuis des siècles  consiste à soigner un malade par des recettes adaptées qui  renforcent  son énergie et rétablissent les équilibres internes du corps sur les plans à la fois physiques et psychologiques (p.27). Tout  part de la compréhension de la nature de l’aliment,  Yin ou yang… Alors William,  l’œuf mayonnaise,  est il plutôt Yin ou plutôt Yang?