Vinitaly attire deux autres salons de vins italiens bio, biodynamie et nature


Vinitaly est un salon franchement sympathique. Assez vaste. A chaque pavillon une province. Modène, Sicile, Toscane, Lombardie, Piedmont, Emilie Romagne… Cette video a été tournée dans les allées du pavillon Piedmont.

Les vins italiens ? Comme partout : du bon et du moins bon. Mais énormément d’effervescence, en blanc, rosé et même en rouge.  Ce fut pour moi  une initiation aux vins italiens,  dont j’apprécie notamment UN Moscato de Sicile cultivé en biodynamie, gravé pour la vie. Les Moscato d’Asti que je suis allée goûter, croyant retrouver de ce charme là,  sont restés un peu trop sucrés, mais tout en fruit, aériens, froufrouteux au palais. Il faut être d’humeur papillon, j’avoue qu’en bout de course j’étais peut être un peu fatiguée.

Ce qui m’a le plus épaté, c’est l’art du packaging et l’élégante décontraction des Italiens quand ils présentent leurs vins.

Quant aux vins bio et nature ? Ce n’était pas vraiment le bon endroit. Tous à Vérone, oui, mais à quelques kilomètres de là…

Riccardo Vendrame, un vigneron biodynamiste (Amici di Vini), rencontré sur place, m’a gentiment remis ses 2 exemplaires des guides des deux salons nature se déroulant non loin de Vérone à la même période que Vinitaly :  Viniveri 2011 (les 7,8,9 avril – 126 exposants),   VinNatur2011 (8ème édition les 10 et 11 avril), où nombre de Français étaient là :  Jacques Selosse, Franck Pascal, Eric Texier, Sébastien Riffault, Chateau Simone,  Les vignes de l »ange Vin, Michel Luc, domaine les griottes, François Grinand…

Riccardo de son côté semblait préféré VinNatur2011, « le salon le plus pédagogique des deux ».

Ce sera pour une prochaine fois.