Mesdames… le vin blanc du Mont Valérien se débouche dimanche 29 mai dans les vignes de Suresnes

Visites de la vigne et du chai, dégustation, ateliers culinaires... dimanche 29 mai entre 10 h et 18 h. photos de la municipalité de Suresnes.

Vin du Mont Valérien – Ce sont les  mamans qui vont être heureuses en ce jour de fête des mères. La vigne municipale de Suresnes ouvre ses portes au public le dimanche 29 mai entre 10 h et 18 h.

Parmi tous les vins issus de  vignes plantées en Ile de France (Argenteuil…),  le vin de Suresnes  est le seul à être autorisé à la vente. Il est vendu au prix de 9 € et 7 € à partir de 12 bouteilles (où, voir ci-dessous).

Composé à 80 % de chardonnay, cépage bourguignon, et de 20 % de sauvignon, le vin a le caractère vif.  A la dégustation, on le dit « Fruité tirant sur les agrumes et le chèvrefeuille, et des arômes d’amande fraiche et de mirabelle mûre. Parfait pour un apéritif, il appellera évidemment la compagnie iodée de fruits de mer mais saura également accompagner un poisson grillé ou une volaille en sauce blanche et se mariera naturellement avec des fromages de chèvre », dit le communiqué municipal. C’est vrai !  La rondeur prend le pas sur l’acidité,  donnant au vin de Suresnes une  place méritée à l’apéritif.

80 % de chardonnay dans les vignes de Suresnes plantées sur 1 hectare.

Jean-Louis Testud, adjoint au maire de Suresnes, en charge des vignes depuis 1983 est à l’origine de la renaissance de ce vignoble. Avec l’aide de l’Institut français du vin, des démarches ont été engagées pour obtenir le signe officiel « Identité géographique protégée » (IGP). Le vigneron Guillaume Descroix s’occupe de l’hectare de vignes à Suresnes. La production s’élève à  5 000 bouteilles par an qui donnent lieu  à un festival des vendanges, le 1er week end d’octobre.

Le vignoble de Suresnes orne le blason de la ville. L’histoire du vin de  Suresnes remonte au 3ème siècle quand les légionnaires romains plantent de la vigne sur les pentes du Mont-Valérien. Le vignoble  connait son apogée au 9ème siècle. Au 19ème, le phylloxera et l’urbanisation font disparaitre cette culture.  La vigne est replantée dans les années 60. Mais c’est à partir des années 80 qu’un ambitieux travail de réorganisation et d’agrandissement est  entrepris : restructuration des sols, rationalisation des cépages, travail sur la vinification sur les conseils de l’ œnologue Jacques Puisais.

Infos Pratiques :
Vigne municipale, 73, boulevard du Maréchal de Lattre de Tassigny 92 150 Suresnes
Tel : 01 42 04 96 75
Tramway : Ligne T2, Suresnes-Longchamp puis bus 241 arrêt « Les Bons Raisins » ou 10minutes à pied
Train: Ligne SNCF, Suresnes Mont-Valérien, puis bus 241 arrêt « Les Bons Raisins » ou 10minutes à pied.

Où acheter les vins de Suresnes, le reste de l’année :

  • A la vigne, 4 rue du Pas Saint Maurice, les lundis et mardis ;
  • Auprès de l’Association du Clos du Pas Saint-Maurice 01 42 04 96 75 ;
  • Boutique  L’échoppée locale 237, rue Saint-Martin 75003 Paris.

About Marise Sargis

Journaliste, enquêtrice et blogueuse, spécialisée en consommation, gastronomie, vins et aliments bio.
This entry was posted in Bons plans à manger, Vignobles. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>