Paris au mois de mai, sous le charme des rosés de Loire à la Contre Etiquette… aussi !

Un vin qui tintinnabule de fraicheur, j'aime beaucoup, beaucoup...

Ma bouteille du jour – A la cave de La Contre Étiquette (75011), Christophe Guitard et ses acolytes détiennent nombre de petites merveilles, comme notamment cette cuvée de rosé de Loire, 100 % cabernet franc, débouchée à la bonne franquette.

« Rien de sucraillon dans ce rosé, juste de la fraicheur ;   ce vin est un paradoxe entre le sucre et la fraicheur « , commente  ce caviste, dénicheur de talents.

Ce Cintré, simple vin de table 2009 de Laurent Herlin, en marge de l’AOC cabernet d’anjou (voir billet précédent),  raconte une histoire heureuse, peuplée de papillons colorés voletant librement sous les ailes d’une maison de campagne aux portes grandes ouvertes, envahie par les coquelicots et où  le temps ralentirait, c’est bon, très très bon… un vin qui vous veut du bien, peu alcoolisé (12 % vol.) à 8 €.

Laurent Herlin, vigneron en bio-dynamie détient 5 hectares de vignes en AOC Bourgueil et élabore  d’autres cuvées, comme  Illuminations (Bourgueil rouge) ça donne envie non ?