Pour Pierre Guigui, « Bio ou non bio, les vignerons doivent s’unir, car dans 20 ans, le sujet OGM sera tout autre »

Pierre Guigui, créateur et organisateur du concours Amphore depuis 1996.

« Il faut arrêter, ceux qui polluent ne sont pas les bio!

La pollution par les pesticides avec ses conséquences graves sur la santé sont de moins en moins contestables. La viticulture, qui représente environ 4% des surfaces agricoles, reste l’utilisateur principal de ces produits –  pour  environ 20 %. Quand on interroge les viticulteurs sur la question, ils répondent tous la main sur le cœur, un rien outré : « Mais comment ? Nous, nous sommes en viticulture raisonnée, et n’utilisons que le strict minimum de produits »,  et, de poursuivre …  « Vous savez, ce sont plutôt les bio qui polluent avec le cuivre (un produit naturel toxique pour le sol) ».

Mais puisque, selon eux,  les producteurs bio polluent bien plus avec le cuivre qu’eux-mêmes avec les molécules chimiques, alors…interdisons l’utilisation complète du cuivre pour ceux qui disent s’en passer.

Les bio sont également critiqués car ils utilisent  du dioxyde de souffre en vinification.  Les chartes privées limitent à la moitié ce qui est autorisé en conventionnel. Pourtant, les bio sont pointés du doigt une nouvelle fois. Et les conventionnels d’ajouter :  « Mais vous savez  nous n’utilisons jamais les doses maximales autorisées (le double des bio)».

Dont acte,  puisqu’ils en utilisent si peu pourquoi ne pas le limiter réglementairement pour ces derniers ?

Arrêtons de tergiverser sur le sujet. Il y a bien évidemment des producteurs non bio qui sont très « propres ». On peut aussi avancer que la bio n’est pas complètement indemne de pollution… mais n’inversons pas les choses ;  les pratiques en bio,  ne sont pas à pointer du doigt.  Ceux qui polluent le plus sont bien les utilisateurs de molécules chimiques.

Ce débat doit s’arrêter et les solutions être  trouvées tous ensemble, bio et  non bio,  car dans 20 ans,  le sujet OGM sera tout autre ». Pierre Guigui.

Discours  lors du concours  Amphore du 23 mai 2011 à Paris.