Le comble des OGM est d’accroitre les ventes de pesticides et de se répandre malgré les résistances citoyennes

L’humanité a t elle le pouvoir de dire non aux vendeurs de plantes OGM ? On se le demande à lire l’alerte lancée par Corinne Lepage et publiée sur le site Actu-Environnement.com.

« Pour éviter de faire voter une loi et d’ouvrir ainsi un débat au Parlement sur les OGM, le gouvernement triche ouvertement. Se raccrochant à une disposition, celle de l’article 256 de la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, dite loi Grenelle 2, il esquive le débat parlementaire et recourt à une ordonnance », écrit le 10 novembre 2011 l’ancien Ministre de l’environnement.

Du côté européen, Bruxelles s’apprête à autoriser la culture de 24 plantes OGM en plein champ.

La Terre serait elle entièrement tombée  entre les mains des marchands ?!

Il y a cinquante ans les vendeurs de pesticides vantaient aux agriculteurs des produits miracles, sur la promesse de produire plus  à moindre coût, avec  les effets catastrophiques pour le vivant qui se révèlent au grand jour. Aujourd’hui les pesticides semblent d’autant plus  enterrés que  les OGM font figure d’antidote miracle, avec une sournoiserie sidérante sur la promesse écologique.  Les marchands d’OGM vantent aux agriculteurs la promesse d’une absence d’utilisation de pesticides. Or…

Le Canard Enchaîné publie  dans son édition toute chaude du jour les conclusions d’un rapport de l’ONG indienne Navdanya International conduite par Vandana Shiva et son mouvement paysan : « Non seulement le transgénique n’a en  rien diminué la faim dans le monde, mais en plus c’est une bonne affaire pour les fabricants de pesticides puisque, contre toute attente, il fait augmenter leurs ventes ». 

L’étude des faits démontrent que :

  • les cultures OGM (colza, coton, maïs) ont des rendements plus faibles à l’hectare qu’en  conventionnel.
  • les cultures OGM ont besoin de plus pesticides (deux fois plus d’herbicides pour le soja argentin…)
  • les champs de cultures OGM sont envahis par des parasites résistants (punaises en Chine, une variété d’insectes  aux Etats Unis…).
"Le Canard Enchaîné" - mercredi 16 novembre 2011 en kiosque
 {parce que les infos précieuses du journal s'envolent vite
 mais circulent plus avant grâce à Internet, Vin&Chère
 reprend, en les citant, l'essentiel du "Confit de Canard".}