Unique au monde, ce vin maréchal Foch, en biodynamie, du domaine Les Pervenches au Québec

Véronique Hupin propriétaire avec Michael Marler du domaine Les Pervenches à Montérégie au Québec (photo M.S).

Depuis 2004, Véronique Hupin, et Michael Marfer cultivent leurs trois hectares de vignes en biodynamie. Leurs  faibles rendements, 30 hectolitres par hectare, donnent 12 000 bouteilles.

En blanc, les vignes de chardonnay produisent un  vin sec traité à la mode bourguignonne, en fût de chêne français, sur lies, batonnage… pour donner un joli gras. Michael Marler est venu étudié en  France à l’Ecole supérieure d’agriculture de Purpan.

En rouge,  les vignes de maréchal Foch, un vieux cépage dit « hybride »,  qui ne poussent plus guère que sur quelques arpents de terre bretonne donnent une occasion de satisfaire une petite curiosité.Et c’est pas mal du tout.

Vin 100 % Maréchal Foch du Québec.

J’ai bien aimé  l’expression du  fruité québécois de cette cuvée 100 % maréchal Foch,  tricotée dans un pur style jacquard, tout à la fois frais et mûr  avec des notes de pruneau et de cerise entrelacées, ce qui,  confirme Véronique Hupin, est apportée par  la macération carbonique ; rien de dur non plus dans la texture souple et délicate (Cuvée de Montmollin 2010 12,9 % alcool, 20 $).

Pour éviter le gel, la vigne est palissée et conduite en guyot, repliée  et mise à terre à la fin octobre avant les premières neiges, protégée par une couche de foin puis  recouverte d’une bâche jusque fin avril. Cette  méthode mise au point par Scott Henry est appliquée chaque année avec patience par le jeune couple,  qui affirme être unique à conduire la vigne de cette manière au Québec !

Vignoble les Pervenches / Où ça ?
150, chemin Boulais   
Farnham, J2N 2P9
Montérégie, Québec
lespervenches@qc.aira.com
La dégustation de "Vins québécois"  s'est déroulée lundi 14 novembre
 à Paris dans la cave du bar restaurant Ô Château.