Le meilleur producteur de foie gras au concours général agricole 2012 est un authentique fermier du Gers mais pas bio

La ferme d’Empluhaut  – pas bio* –  vient d’être récompensée pour la constance et la régularité de ses produits exceptionnels. Christophe Roux obtient le  prix d’excellence de meilleur producteur conserveur de foies gras au Concours général agricole 2012. Ce producteur  du Gers est en effet

Le meilleur foie gras fermier du Gers (photo extraite du site).

régulièrement médaillé depuis 2009 pour son foie gras entier de canard en conserve (médaille d’Or 2010 et 2011) et ses rillettes de canard (médaille d’Argent 2009, de Bronze 2010 et d’Argent 2011).

L’agriculteur cultive  90 ha de céréales et gave seul ses 60 canards au maïs blanc entier. Depuis onze ans, Christophe Roux élabore un  foie gras 100 % fermier. Tout est fait à la ferme : l’abattage,  la fabrication et la vente. Il expédie  sur demande. « Mes stocks sont plus limités actuellement, il ne me reste plus beaucoup de rillettes mais je peux expédier encore des conserves de foie gras. Le meilleur moment pour commander est plus tôt dès mars avril, en sachant que le foie gras se conserve facilement 3 ans… », répond Christophe Roux attrapé quelques minutes dans le métro parisien, le lendemain de la cérémonie de remise de son prix d’excellence.

La Ferme d’Empluhaut, à Saint-Antonin (32), Tél. 05 62 06 84 71

Bon à savoir : le Concours Général Agricole a couvert une boutique en ligne pour promouvoir les produits médaillés des lauréats toute l’année : www.concours-agricole.com/boutique. Retrouvez tous les foies gras médaillés au CGA, en cliquant ici …

*Le foie gras bio  ne peut pas exister ! Le gavage des animaux va à l’encontre de l’un des principes fixés par le règlement européen de l’agriculture biologique : le bien être animal.  Certains producteurs utilisent du maïs bio, soignent leurs animaux à l’homéopathie et non aux antibiotiques, font certifier leur ferme agriculture biologique, mais leur foie gras ne peut être estampillée officiellement faute de cahier des charges.