Les champagnes à marques de distributeurs cassent la baraque, moins chers et meilleurs pour quelques uns, à découvrir dans le dernier 60 Millions de consommateurs

Les distributeurs vendent leurs marques de champagne 30 % moins chères en moyenne.

Les 40 champagnes de la dégustation de 60 Millions de consommateurs de décembre ont été achetés au mois d’octobre dans des grandes surfaces, bruts et rosés. Ils ont été  dégustés à l’aveugle, étiquettes cachées, par un jury de professionnels aguerris. Parmi la sélection se nichaient des champagnes de marques de distributeurs (Dorgeval, Comte de Lavigny, Delagne&Fils, Veuve Emille, Meiter, Pol Carson, Denis Père & Fils, Louis Danremont…) et des grandes marques : Ruinart, Veuve Clicquot, Lanson, Pommery, Nicolas Feuillatte… Le résultat est surprenant.

Les marques de distributeurs de champagnes se taillent la part du lion mais avec une qualité hétérogène. Moralité il faut viser juste.

La meilleure note attribuée dans la catégorie blanc brut sans année est revenue aux marques Carrefour Charles de Courance et  Nicolas Feuillatte avec 14/20,  puis à 13,5/20 aux marques Monoprix Dorgeval et Casino Comte de Lavigny. Ces quatre champagnes,  où se glisse une grande marque,  sont tous à moins de 20 €.

A plus de 25 €, les grandes marques font moins bien,  à l’exception de Pommery !

Pour en savoir plus, je vous engage vivement à filer au kiosque acheter le  mensuel de décembre de 60 Millions de consommateurs.   L’intégrale est à lire  dans le n° 466. Je vous le recommande d’autant plus  qu’il n’y a que des revues de consommateurs sans publicité qui peuvent publier ce genre de résultats et il est bon de les soutenir en allant au kiosque !

Vin&Chère vous signale, hors compétition,  dans le genre « qui a le mérite d’exister »,un champagne bio à la marque du distributeur Système U :  le champagne Louis Danremont AB. Spécimen unique en MDD à ma connaissance…

Si vous avez apprécié ces informations :