Dégustation horizontale de vins patriarches sortis de la cave de Jacques Vivet dans son école de dégustation

L'année 1990 dégustée au centre de dégustation de vins à Paris, de Jacques Vivet, expert en vin.

Face au musée du Luxembourg,  jeudi 3 mai 2012, Jacques Vivet, expert en vins,  recevait ses élèves pour un cours de dégustation spéciale : une horizontale de 1990.

Comment peut on confondre un vin de bordeaux avec un bourgogne, un bordeaux avec un vin de Loire ? un cabernet franc avec un pinot noir !  Eh bien oui c’est possible,   rien de tel qu’une dégustation, étiquettes cachées,  pour vous rappeler qu’il faut rester  humble… L’école de dégustation de Jacques Vivet est bien une école de l’humilité, mais où l’on apprend vite,  en s’amusant bien.

Un centre de dégustation unique dans Paris pour apprendre le vin sérieusement sans se prendre au sérieux.

Ce jeudi  là, douze vins de toutes régions nés la même année, tendaient un piège à chaque gorgée. Dans le lot, pas mal de magnums, très vifs encore après doux ans de sommeil au fond d’une cave. A l’aveugle, chaque vin fut commenté par un cénacle d’amateurs, ravis d’en être,  dans le bon ordre académique :  examens visuel, olfactif,  buccal. Quelques surdoués devinèrent avec brio la région et le cépage.

Ce fut un tapis de merveilles  : Montus d’Alain Brumont (Madiran, chaleureux), Cote Rôtie Delas Seigneur de Maugiron (Rhône, animal aux allures de Bordeaux !), domaine de la Chevalerie (Bourgueil, floral), Château Clinet (Pomerol, gourmand), Le clos Rougeard des Frères Foucault (Saumur, suave !), Château Beaumont (cru bourgeois Haut médoc), Château Poujaux (Moulis en  Médoc, tonique), Château de Pez (Saint Estèphe) et ce Banyuls 86 !

Des bouteilles introuvables aujourd’hui. Un vrai bonheur de découvrir ces vieux millésimes en pleine santé. De quoi donner envie d’acheter une petite maison avec une grande cave…

VIV&Vin
48 rue de Vaugirard 75005 Paris
01 43 25 96 30 // jvivet@magic.fr
www.ecolededegustation.fr