De l’importance de la cuve, le cas malheureux du Mas de Libian

« C’est en 1970 que Jean-Pierre Thibon reprend un domaine vieux de plusieurs siècles, où il installe une cave de vinification. Le Mas de Libian proprement dit, qui regroupe aujourd’hui 24 hectares, est créé en 1995 par Jean-Pierre et sa fille Hélène, son mari et sa sœur. Depuis, Hélène et sa famille y sont plus qu’actifs : les sols sont travaillés et labourés, les pesticides et autres produits chimiques n’ont jamais été utilisés et depuis l’automne 2005, ils appliquent les méthodes biodynamiques« , lit on sur le site gault&millau…  Mais dernièrement l’achat de nouvelles cuves allait ruiner une grosse partie de la vendange 2011. Les expertises sont en cours, le nom des constructeurs des cuves, encore confidentiels à ce jour, mais la solidarité a joué son rôle salvateur apprend on de la plume d’Hélène Thibon dont  Vin&Chère publie le contenu intégral de son dernier communiqué :

« Comme vous le savez, mi-mars nous avons découvert que la moitié de notre récolte de Bout d’Zan & Khayyâm 2011 (soit plus de 41 000 bouteilles) avait été irrémédiablement abîmé par un soutirage dans des cuves béton brut (pourtant affranchies selon les règles Ribereau- Gayon) fraîchement livrées.

Très rapidement nos vins ont perdu 50% de leur acidité totale et ont subi une augmentation de 0.5 de pH. Aujourd’hui, la machine judiciaire est lancée… L’expertise en cours a mis en évidence la présence d’aluminium et de silicium dans les vins !?! Le vin ne contient pas naturellement d’aluminium. De cette catastrophe est née une nouvelle cuvée issu de l’assemblage des rescapés. Elle n’a pas de nom, juste un grand vide sur l’étiquette….

Car c’est bien ce que nous vivons à Libian : un grand vide ! Nous ne souhaitons à aucun vigneron de vivre une telle expérience.  Une amie, Corinne Comme du Château des Champs des Treilles à Bordeaux, ayant elle-même subi un préjudice sur ses vins m’a dit « nous avons choisi d’être vignerons, comme d’être parents ». Et de vivre un tel gâchis nous bouleverse profondément.  Sans cette catastrophe nous n’aurions jamais eu conscience de l’extrême solidarité et de l’infinie gentillesse qui nous entouraient, autant de la part de nos confrères vignerons que de notre clientèle. Soyez en ici tous remerciés du fond du cœur.

En savoir plus : famille THIBON-MACAGNO – 07700 St Marcel d’Ardèche – Tel 04.75.04.66.22  www.mas de libian.com.