Nicolas Joly, vigneron en biodynamie tire la sonnette d’alarme sur les pollutions énergétiques, de loin les plus importantes

Le 3 décembre à Paris, Nicolas Joly, de Savennières (La Coulée de Serrant),  a captivé son auditoire par la force de son discours.

Parmi les nombreux messages qu’il avait à transmettre, celui ci fut l’un des plus forts : « La terre reçoit la vie ; elle est bombardée de fréquences ; le bio c’est bien, mais il va commencer à souffrir, ce n’est pas tout à fait assez ! »

Nicolas Joly nous parle des sciences de la vie : la maladie de la vigne intitulée « esca » qui progresse  / Une Appellation c’est quatre états de la matière comme le concevait Platon /  Pas que des miracles dans le bio et la biodynamie/ Les pollutions les plus importantes sont les pollutions énergétiques / La plante se sert dans les émissions dont elle a besoin il n’y a pas que le minéral / 5 000 satellites bombardent la Terre de fréquences / Le système qui donne vie à la Terre s’affaiblit / La Terre reçoit la vie / Comment ça marche ? / La santé c’est un équilibre d’émissions vibratoires / Le bio va commencer à souffrir ce n’est pas tout à fait assez !

A suivre…