Les 133 médaillés de l’an 2013 au Concours international des vins bio et en conversion de Paris

Pierre Guigui devant les médaillés du Concours.

Pierre Guigui nous livre ce matin le palmarès du Concours International des Vins Bio et en Conversion qu’il organise depuis dix sept ans. L’année  2013 est historique avec les premiers vins bio admis tels que par la réglementation européenne.

« Je suis contre tous ceux qui sont contre », fut le mot d’introduction de Pierre, une façon de clore un débat idéologique sur le « pour ou contre les vins bio » qui n’est plus d’actualité.

Deux inspecteurs de la répression des fraudes étaient présents et ramassaient les copies. Le nombre de médailles n’est pas extravagant ;  les jurés de ce concours sont sévères , tous des professionnels et amateurs avertis. Quatre personnes à chaque table, table présidée par le plus ancien ou compétent. Sans un accord général pas de médaille. Les vignerons n’achètent pas leurs médailles et les consommateurs peuvent s’y fier, je suis témoin.

Avec 483 vins inscrits, 416 français et 67 étrangers. Les 110 jurés experts ont attribué 133 vins médaillés soit 27%.

Ces 133 là mériteraient un guide de vins.  Avis aux éditeurs  !

Le Prix Marc Jolivet, qui ne goûte que les médailles d’or, a été attribué   :

.Château de Lacapelle Cabanac, Cahors Rouge 2009, Malbec XL
.Pierre Frick, Vin d’Alsace, Gewurztraminer Blanc 2010, Vendanges Tardives.

Palmarès ici  : www.concoursamphore.fr