Même pas mal à la tête, le lendemain du salon alternatif de vins nature Sous les pavés la vigne !

Sous les pavés la vigne Rue 89 lundi 3 juin 2013/photo MS

Il vient de fermer ses portes ce salon de vins pas comme les autres, co-organisé par le journal Rue89 et Antonin Iommi- Amunategui (blogueur journaliste //  No Wine is Innocent et Vindicateur) avec 45 vignerons et leur production, à déguster et acheter en direct dans le cadre joyeux de La Bellevilloise. Espérons qu’il y aura un bis repetita.

Au petit bonheur, j’ai gouté les trois cuvées de champagnes Tarlant, extra brut, plus qu’extra, la tendance cépages oubliés champenois se confirment (arbanne, petit meslier, pinot blanc),  et puis aussi tous les vins de  Savoie d’un oenologue (ex), qui en ce moment, lit Rudolf Steiner à fond, boit son cidre comme du p’tit lait, et dont on s’arrache la petite production, j’ai nommé Jean-Yves Péron, le roi de l’amertume, la belle, celle qui rend les choses digestes, il sait faire avec le Jacquère. A l’étage je suis tombée sur Olivier B, coqueluche des réseaux sociaux car ce vigneron au joli chapeau du Mont Ventoux  a été sauvé par la blogosphère il y a quelques temps, non je ne devais pas recracher sa dernière cuvée Côtes du Ventoux, servie avec amour dans une carafe élaborée avec 99,99 % de syrah, mais si, je l’ai fait quand même, il n’était que 18 h tout de même. Et puis en repartant sur le trottoir, je me suis dit que j’aurais dû passer plus tôt, j’aurais aussi pu gouter les cuvées du couple Binner, Andréa Calek, domaine du Mazel, domaine Milan, domaine Viret, Production unique Rebelle, Karim Vionnet, Château Lagarette, domaine des terres promises…

Ce salon était chouette.Chapeau bas à  No Wine is Innocent et à ses partenaires blogueurs : La Pipette aux 4 vins, Olif, Du morgon dans les veines, Oenos, Monomaniaquement Alsace, Dealers de vin, Chef toi même, dont un m’a dit en arrivant au détour « même pas mal à la tête » !