Wine Touch, un nouveau caviste parisien, offre quatre-vingts bouteilles à déguster sur le champ aux amateurs de vins

Philippe de Laulanié, président de Wine Touch une seule boutique à Paris. // Photos Marise Sargis.

En chemin vers la Pistacherie, j’ai découvert rue Quincampoix,  une nouvelle cave, toute habillée de rouge. Wine Touch.  Intriguée, j’ai poussé la porte.

Disponible, le propriétaire des lieux m’a accueilli avec le sourire et expliqué l’idée de ce lieu créé  fin 2012 après une reconversion. Faire gouter le vin au client avant l’achat…

Sa cave propose quatre-vingt références (sur 200) à la dégustation, de manière immédiate et payante : 3 cl, 6 cl, 12 cl pour 1 €, 3 €, 4,50 €, selon la notoriété de la quille. Exclusivement des vins français et parfois en bio et biodynamie (Savennières Clos de la Coulée de Serrant 2011 de Nicolas Joly ; Pic Saint Loup Clos des Augustins 2011 Le Gamin ; Saumur domaine de la Fuye clos Saint Jouin 2011 ; Cahors  Le petit Sid 2005, Chateauneuf du pape domaine de Beaurenard Paul Coulon, et fils…). Voir la totalité des références sur le site du caviste.

Ces machines italiennes (enomatic) permettent de proposer du vin quasiment au compte gouttes en le conservant une vingtaine de jours. De l’azote est  injecté pour éviter l’oxydation du contenu (une vingtaine de jours) une fois la bouteille ouverte.

Enfin, tout amateur peut gouter le vin avant de l’acheter… et cette cave se transforme certains soirs in facto en bar à vins. Le lieu se privatise sur demande pour les groupes.

Les trois vins coups de cœur du moment de Philippe :

Saint Pourcain Calnite 2012 - famille Laurent à Saulget.

Juliénas Les 4 cerisiers Georges et Vincent Rollet.

Madiran domaine Labranche-Laffont 2008.

 

 

Près de la Cave à bulles rue Quincampoix 75004.


Agrandir le plan