Un petit détour par le floc de Gascogne du domaine de Laubesse de Corinne Lacoste dans les Landes

Apéritif local, à servir frais avec du foie gras.

Apéritif local, à servir frais avec du foie gras.

Formidable ce floc.  Depuis le village de Hontanx, passer sous le clocher, puis prendre la 1ère route à gauche, au petit pont prendre à droite, et enfin prendre la 3e allée à gauche. La route pour se rendre jusqu’au domaine de Laubesse est fléchée. Le domaine possède 11 hectares de vignes au cœur du bas-armagnac landais.

Ambassadrice locale du Floc de Gascogne présidente de l'interprofession armagnac. | photos M. SARGIS

Corinne Lacoste, viticultrice ambassadrice  du Floc de Gascogne, présidente de l’interprofession armagnac | reportage photo M. SARGIS

Une fois entrée par la baie vitrée de la grande maison parentale avec ses visiteurs, Corinne Lacoste demande : – Vous voulez gouter le blanc ou le rosé ?  Répondez lui : - Blanc d’abord. Elle sourira, probablement. C’est son préféré. Le blanc révèle sans faire de chichi des parfums subtils de fruits blancs et de chair de raisins parfumés. Pas trop sucré ! Le rosé vient résonner dans les souvenirs des  cerises au kirsch de grand-maman et le guignolet de tante Maude. Fin, subtil, gourmand.

Floc veut dire « fleur » en gascon, et l’apéritif, bien nommé, évoque tout un bouquet floral

Domaine de Laubesse

Domaine de Laubesse.

Fille de vigneron, Corinne Lacoste avait d’abord pris la clef des classes, pour devenir professeur avant de saisir celle du chai de son père. Elle est revenue dans l’entreprise pour redynamiser l’exploitation.

Le chai du père.

Le chai du père.

Premier millésime, en 2000. En réalité c’est là qu’il faut aller déguster. Un chai qui a une odeur  « spéciale » qui vous saisit dès l’entrée.  Plus que l’humidité des caves, l’air est rempli d’odeurs de champignons.  Au sol des marques de champignons blancs, un trésor. Des tonneaux alignés avec de gros bouchons par dessus.

Dégustation d'armagnac 1/ Folle blanche nov 2015 2/ Folle blanche 3 ans d'âge 3/ Folle blanche 6 ans d'âge 4/ Baco 10 ans d'âge. Terribles !

Dégustation d’armagnacs de 4 couleurs :  1/ Folle blanche nov 2015 2/ Folle blanche 3 ans d’âge 3/ Folle blanche 6 ans d’âge 4/ Baco 10 ans d’âge. Terribles !

Le floc, vous l’apprendrez peut être,  titre aux environs  de 16 degrés d’alcool. C’est un vin d’apéritif local dont se régalent les Landais. Un vin muté. Ce qui veut dire que la fermentation est arrêtée par une eau de vie, un jeune armagnac de l’année précédente distillé tout exprès et conservé dans des vieux fûts pour ne pas marquer le gout. Le floc de Gascogne AOC doit obligatoirement être élaboré avec un armagnac réalisé sur l’exploitation. Dans le Gers, la terre abrite folle blanche, ugni blanc (blanc) et merlot et cabernet sauvignon (rosé).   Un distillateur ambulant passe fin novembre. « C’est un moment magique, on se pose, on invite les clients, je lâche le portable et je laisse faire« , confie Corinne Lacoste.

Bouchon de vieux fûts d'armagnac du domaine de Laubesse

Bouchon d’un  vieux fût d’armagnac du domaine de Laubesse.

Il est bio votre floc ? – Ce n’est pas possible ici, répond Corinne désolée. J’ écoute le flot d’arguments : la brume le matin, l’humidité, les cultures de maïs alentour, tout cela empêche la production de vin bio. Rien de grave. Tradition, terroir, gentillesse, bonheur de vivre et de partager, tout est là.

Le floc se sert frais, avec un foie gras, un gâteau au chocolat ou un melon, ou tout seul, c’est vraiment bon. Celui-ci se trouve localement, ou en Alsace et en Bretagne notamment dans le réseau des bouchers.

En savoir plus :
Domaine de Laubesse
EARL Josette et Corinne Lacoste
40 190 Hontanx
05 58 03 23 14
armagnac.lacoste@wanadoo.fr