Encore plus de consommateurs de vins sur la planète malgré une production mondiale stagnante en 2008

Bilan 2008 de l’Organisation internationale de la vigne et du vin – Fédérico Castelluci, directeur général de l’OIV a fait le point jeudi 27 novembre 2008 devant la presse sur l’état de la campagne de raisins (table et viticole) 2007/2008 dressé à partir des données transmises par les 44 pays membres de l’OIV.
Moins de surfaces plantées globalement.
L’arrachage se poursuit mais concerne des surfaces destinées à la distillation.
Maintien de la production mondiale au même niveau en 2008 qu’en 2007 (entre 260 et 273 Millions d’hectolitres)
Progression de la consommation mondiale de vin 2008 pour se situer autour de 240 millions d’hectolitres soit + 1,9 Miohl par an depuis 1997 grâce à l’Asie et la Russie.

Fédérico Castellici : “Pour que la culture du vin gagne les consommateurs d’un pays il faut qu’il soit lui même producteur, même de manière infime, comme en Belgique ou au Royaume Uni. La production nationale créé un intérêt pour le produit, on le voit en Chine, en Russie ou encore aux Etats-Unis … L’observation de ce qui se passe pour la consommation de vin dans des pays fortement importateurs de vins donnent un baromètre général du marché”.