Des épinards au vin bio, une histoire béarnaise de sept ans

Nouveau livre - Pierre Coudouy est devenu reporter en 2000, et depuis, mitraille sec. Il a le don pour le reportage photo au long cours et renoue avec le genre récit documentaire. Son dernier livre Vigneron bio, de la terre au vin, publié chez Mon hélios, retrace au fil des saisons, l’histoire d’un couple, Marie-Blanche et Gil, qui, un jour, décide de rentrer au pays, quitter Paris, l’informatique et de faire du vin avec des raisins bio. Il nous embarque dans leur périple de sept ans, du maraîchage jusqu’aux premières vendanges. L’air de rien le récit, encadré de nombreuses photos, donne beaucoup de matière. L’occasion de comprendre le métier de vigneron et l’aventure du vin :

  • comment Gil travaille les levures indigènes.
  • comment en lune descendante, la sève des plantes regagne les racines ce qui exlique pourquoi la période devient propice pour toutes les interventions qui se situent en dessous, plantation, repiquage.
  • comment en hiver les parcelles sont nettoyées des sarments afin d’éviter les maladies du bois… au fil des comment, comment… le lecteur plonge dans la viticulture.

Il ne reste plus ensuite qu’à dénicher ce jurançon Bellauc 2006 , fruit de tant d’efforts et déjà cité dans Mes bonnes adresses du bio de J-M Carité et le Grand guide des vins de France de Bettane et Desseauve.

Vigneron bio, de la terre au vin, Pierre Coudouy, MonHélios, 18 €.

(photos de Pierre Coudouy extraites du livre).