La cantine du magasin Merci boulevard Beaumarchais pourrait nous rendre addict de la simplattitude

Bobo, boal... merci reste un lieu réjouissant de Parisiens

La mascotte du magasin merci

Formule déjeuner - Merci ! est un nouveau concept anglo-saxon de « charity store » débarqué à Paris et importé par les cofondateurs de la marque de textile pour enfants Bonpoint. Les bénéfices réalisés par ce magasin sont versés à des bonnes œuvres,  surtout à des associations soutenant les  enfants et les femmes d’Inde et de Madagascar.   Mais si vous n’avez pas à côté de vous un étudiant qui  travaille en marketing sur ce concept à l’Université Paris-Dauphine, vous n’avez aucune chance de le savoir en arpentant les lieux.  Rien n’est dit sur les associations.  Et charity store ne veut  pas dire ringard.  Loin de là. Merci est l’adresse du bon goût branchouille parigot années 2000 avec ce mélange de naturel  à tout crin assorti de griffes de jeunes créateurs ébouriffés. L’on y court pour faire des emplettes de folie ; meubler son appartement de chaises hors de prix ; fouiner dans les petits tops d’Isabel Marant, acheter des objets joliment pratiques, intelligents ; trouver des idées de cadeaux zinzins ; déposer ses vieux livres dans un grand bac à côté de la caisse car le magasin trie et revend, mais aussi pour  grignoter une petite salade toute fraîche au déjeuner.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

une vingtaine d'euros par personne

 

Comptez une vingtaine d'euros par personne pour une petite assiette, dessert, vin et café.

Au niveau – 1 se trouve « La cantine ». Les tables sont rangées devant une cour pavée assez verdoyante, à l’intérieur du magasin bien à l’abri. C’est sympa. Le principe du choix assiette de 2 salades ou assiette complète, risotto, soupe est adapté à l’heure du repas… La nourriture est ultra fraîche, les légumes bio et le quinoa de sortie. Et tant pis si les herbes folles rhabillent vos dents. C’est simple, bon et la vaisselle imaginative.

Les vins ? petit choix mais le vin blanc italien tenait la route et les verres larges et épais étaient franchement très rigolo
Avec qui y aller ? une amie chic, une cousine provinciale ou londonienne qui veut parigoter
Bruyant ? vers les 13 h 30 il faut hausser le ton et agrandir ses pavillons
Envie d’y retourner ? certainement oui
Le service ? gentil
Le café ? 2,20 € et plutôt  bon
Le bémol ? le prix du vin trop cher à 6 €
Faut il réserver ? oui c’est recommandé

assiettes végétales au cerfeuil et à la ciboulette.

 
Merci
111 Boulevard Beaumarchais
75003 Paris
01 42 77 78 92
 
Métro : Saint Sébastien Froissard
Du lundi au samedi de 10 h à 19 h

Pour me suivre sur les réseaux sociaux :